fbpx

LANZAROTE TEAM BUILDING

 In blog

Histoire de Karen (LR Sales & Marketing Advisor).

Le dimanche 3 Juin, nous avons eu un après-midi de team building à la bodega de vin de nos propriétaires Michelle & Tila haut au-dessus du village de Tabayesco. Le mot Bodega se traduit par cave. Je préfère le mot vignoble. Au XVIe siècle, le « vin des Canaries », fabriqué à partir du cépage malvasia, a été favorisé par la royauté européenne et est rapidement devenu si populaire qu’il a fourni aux îles leur principale source de revenus. William Shakespeare aurait commencé à accepter des barils de celui-ci comme paiement pour son travail, et ses personnages pensaient que les choses étaient négligentes quand ils manquaient d’une « tasse de Canaris ».

Nous travaillons tous très dur pour fournir à nos clients une grande maison de vacances et un service à la clientèle fantastique, mais nous n’avons pas l’intention de passer du temps ensemble très souvent. Donc, l’idée de voir tout le monde pour l’après-midi était génial … Je n’étais pas si sûr de l’immeuble ́team ́ mais j’avais tort!

Tout a commencé avec la plupart d’entre nous emballés dans une vieille jeep land rover. Michelle conduisait et avait le meilleur siège. Au large, nous avons mis en place la colline de la Finca vers Tabayesco. À la fin du village, le plaisir a commencé, nous avons tourné sur un très cahoteux, piste de terre avec une chute pure d’un côté et la montagne de l’autre. Je peux vous assurer qu’il y avait des cris et pas seulement de nous, les filles. Nous avons coulé hors de la jeep et grimpé sur quelques rochers et ont été accueillis avec du cava, de la bière ou des boissons gazeuses et les vues les plus étonnantes sur la Couronne Montaña et jusqu’aux villages d’Arrieta et Punta Mujeres. Revenir au vignoble était tout aussi génial. Une série de terrasses remontant le flanc de la montagne avec des vignes de 40 ans qui poussent en picon, entourées de murs de pierre protecteurs et de fantastiques grappes de raisins qui poussent sous le feuillage.

Alors, revenons au team building… Tout cela a été conçu par Josh. Nous étions tous jumelés – la pauvre Tila m’a eu. L’un devait avoir les yeux bandés et l’autre ne pouvait utiliser leur voix que pour diriger leur collègue à marcher le chemin des serpents jusqu’aux terrasses jusqu’au sommet. J’ai enfilé le bandeau, pour un sou pour une livre. ́Straight en avant, à droite, plus à droite, arrêtez-vous, marchez tout droit, allez à gauche un peu » et nous avons donc bordé notre chemin jusqu’à la terrasse de collecte d’un grand récipient d’eau en route.

Pourquoi avons-nous eu besoin d’eau ? Toujours dans nos paires, nous avons planté des arbres fruitiers parmi les terrasses. Nous avons gratté le picon à la terre ci-dessous, creusé un énorme trou et en utilisant un mélange de compost et de caca d’âne pour enrichir le sol pauvre, arrosé et planté nos arbres. Puis les entourait de cercles de roches pour les protéger des vents. Olive, orange et citron, entre autres, ont été plantés. C’était très amusant de se rapprocher et personnelle avec la nature et nous avons tous laissé une preuve physique que nous avions été là.

Après tout cela, j’ai besoin pour moi d’un s’asseoir pendant 10 minutes. Donc, nous nous sommes assis et bavardé pendant un certain temps en prenant dans les vues étonnantes et la planification d’une session de jam making avec les figues dans les arbres à proximité et la dernière tâche a été introduite par Josh. Cette fois, nous nous sommes divisés en grands groupes et une personne a donné une photo d’un magazine. Le reste du groupe a reçu du papier et un crayon. Le titulaire de la photo a dû le décrire et nous avons dû le tirer de leur description …. Dans 5 minutes ! Le tableau gagnant et les membres de leur équipe ont gagné un repas à la superbe Casa de la Playa à Arrieta pour leurs efforts.

Vient ensuite un barbecue incroyable pour nous tous préparés par Michelle, Tila et Josh. Burgers, saucisses avec pain, poulet, porc avec assiettes et serviettes – nous aurions pu être à mi-chemin jusqu’à une montagne, mais nous avons des normes élevées que vous connaissez.

Le pouvoir de nos voix est souvent tenu pour acquis. Ils transmettent tant d’informations et d’émotions aussi et je suppose que nous sommes tous responsables de trouver les mots et le ton justes pour chaque situation dans laquelle nous nous trouvons, à la fois personnelle et professionnellement aussi.